Vous êtes ici : Accueil L'association ETAI Historique

Historique

En 1963, face à un manque de structure d'accueil pour leurs enfants handicapés mentaux devenus adultes, des parents se rassemblent au sein d'une Association qui prendra le nom d'Entraide par le Travail des Adultes Inadaptés (E.T.A.I.) afin de créer un Centre d'Assistance par le Travail. Cette structure située à Paris avait pour but «... d'organiser l'apprentissage de travaux faciles à exécuter et ultérieurement en assurer la rémunération...». Devant les effets bénéfiques des activités professionnelles, l'Association décide en janvier 1966 de transformer juridiquement cet établissement en Centre d'Aide par le Travail (CAT) dans une ancienne usine sur la commune du Kremlin-Bicêtre. Elle ouvre un Atelier Protégé en 1999, pour accueillir les personnes handicapées ayant suffisamment évolué professionnellement pour rejoindre le milieu ordinaire, mais qui n'y trouvaient pas de place.

En 2000, prenant conscience de la nécessité de proposer un accompagnement dans son parcours de vie à toute personne handicapée, l'Association décide à travers son nouveau projet associatif, de ne plus limiter son action dans la gestion de structures de travail.

Afin de répondre à ce projet associatif, elle entreprend, en 2002, la réalisation d'un site offrant une prise en charge plus globale en accueil de jour et en hébergement. Pour permettre cette réalisation, elle délocalise le CAT sur la commune de Villejuif afin de libérer le site du Kremlin-Bicêtre. Situé en centre ville, ce complexe qui comprend : un accueil de jour, un foyer d'hébergement, un foyer de vie, un foyer d'accueil médicalisé et un accueil temporaire, permettant l'intégration des personnes handicapées au sein de la cité, ouvre en 2005.

Tout en gardant le même sigle, l'Association change son nom qui devient :

Entraide, Travail, Accompagnement, Insertion de la personne en situation de handicap.

Elle entérine ainsi ses nouvelles orientations.

En 2008, elle crée un service d'accompagnement à la vie sociale (SAVS) de 30 places.

En 2009, elle obtient l'accord pour son projet de foyer médicalisé de 42 places pour les personnes atteintes de déficiences cognitives, qui ouvrira fin 2014 sur la commune de Villejuif.

Conformément à ces mêmes orientations, prévoyant aussi la nécessité de rapprochement associatif, l'Association ETAI accepte, à la demande d'une autre Association appartenant au même mouvement parental, l'UNAPEI, de reprendre la gestion de ses établissements à partir du 1er mai 2010.

Suite à cette reprise, une nouvelle organisation a permis, de ramener le nombre d'établissements et services à 14, prenant en charge 756 personnes handicapées et la création de pôle de direction pour l'ensemble des structures. Cette nouvelle organisation basée sur une très grande mutualisation des prises en charges, répond encore mieux aux besoins des personnes handicapées et au projet associatif. A l'occasion de cette reprise, l'association a d'ailleurs réactualisé ce dernier afin d'intégrer la reprise d'un établissement pour enfants.